LA ROUTE DES JARDINS (AFRIQUE DU SUD)

LA ROUTE DES JARDINS

Quatrième article sur une série de destinations insolites en Afrique

Plettenberg Bay, plage déserte et flore remarquable.

Plage sur la Route des Jardins

Pour imaginer la Route des Jardins, il faut fermer les yeux et penser très fort à la dernière frontière de l’Afrique, tout au sud! Ensuite, aller à la rencontre d’un océan sauvage, des plages désertes, des forêts primitives. Enfin, se rendre dans les paisibles bourgades bâties par les pêcheurs, par les fermiers, et prendre tout son temps…

La réalité ne devrait pas décevoir votre imagination: la Route des Jardins est un itinéraire fantastique. On le glisserait volontiers dans la liste des dix meilleurs Road Trip sur la planète. Il s’étend sur deux cents cinquante kilomètres de littoral et fait le trait d’union entre la ville du Cap et Port Elizabeth. En plus, les différentes régions intégrées au parcours ont toutes une particularité distinctive. Elles se complètent ainsi parfaitement pour offrir un voyage très varié en activité!

Si la destination est un grand classique pour les sud-africains, elle est souvent méconnue des européens. Pourtant, le climat tempéré permet d’en profiter à toutes les saisons l’année. En outre, il n’y a pas de décalage horaire avec nos latitudes et le cheminement convient à toutes les générations, autant pour une famille avec des jeunes enfants que pour un couple fraîchement retraité. L’article suivant explore les visages multiples de cette adresse exceptionnelle!

SUR LA N2

Le caractère premier de l’itinéraire, c’est la route en soit, tout simplement…

Alors que la N1 traverse l’Afrique du Sud à l’intérieur des terres et relie le Cap à Johannesburg. La N2 fait un détour grandiose par l’océan. Elle est isolée du trafique des gros véhicules et épouse les contours de la côte, falaises, lagunes ou deltas.

La Route des Jardins offre donc tout d’abord un panorama spectaculaire. De nombreux voyageurs compare d’ailleurs cette situation épique à la “Pacific Highway” qui longe la côte californienne. On admettra que l’esprit est le même, il célèbre l’idée géniale du Road Trip. Indépendance, liberté de mouvement, émerveillement pour les paysages constamment renouvelé, inutile ici de faire l’apologie de ce style de voyage. Une fois expérimenté, difficile de résister à son appel.

Quoiqu’il en soit, il faut aussi préciser que la Route des Jardins est très accessible. Le bitume est en très bon état sur la majorité du parcours. Les panneaux d’indication sont aussi intelligemment réparti. Il n’y a donc pas de risque de perdre son chemin, ni de se retrouver sur des pistes défoncées.  En général, les voitures de locations peuvent être louée directement à l’arrivée à Cape Town et rapatriée ensuite depuis Port Elizabeth. L’itinéraire dans l’autre sens est aussi souvent pratiqué.

Des paysages grandioses le long de la route
nichée entre les montagnes et l’océan.

la fameuse route des jardins

PAYS D’EDEN POUR LES SUD-AFRICAINS

Évidemment, ce paradis caché est chouchouté par les sud-africains. Particulièrement par les habitants du plateau (Johannesburg ou Pretoria) qui chérissent cette région et y passent de nombreuses vacances. Ce tourisme intérieur a permis le développement de petit village balnéaire, parfois niché au fond d’une lagune tel que Knysna. Ces localités ressemblent à des cottages anglais, coquets et soignés.

Il faut donc avoir conscience que la Route des Jardins n’est pas une destination exotique. Les maisons de style Cape-Dutch, les fermes familiales en toit de chaume, les petits marchés d’artisanat, les quais le long des ports de plaisance et les restaurants de fruit de mer rappelleront surtout aux visiteurs que l’Afrique du Sud est une terre d’immigration ancienne et permanente.

Le dépaysement est donc moindre par rapport à d’autres régions du littoral sud-africain, mais il permet de se sentir dans un environnement familier et accessible. Enfin, les très bonnes infrastructures routières et hôtelières permettent des possibilités d’activités riches et variées!

Le Tauraco Corythaix dissimulé dans la forêt fantastique de Knysna.

le Tauraco corythaix dans la forêt de Knysna, Route des Jardins en Afrique du Sud

DES ACTIVITÉS CÔTÉ OCÉAN

La liste des activités balnéaires est longue. On commencera peut-être par indiquer la présence des baleines franches australes au large du petit port d’Hermanus. Ces géants marins s’observent en bateau grâce à l’expérience de fins connaisseurs des cétacés. Parfois, ils peuvent s’approcher à quelque mètres seulement. Pas loin d’Hermanus (à False Bay précisément), plusieurs compagnies offrent l’adrénaline ultime de plonger dans une cage devant le grand requin blanc. Âme sensible s’abstenir…

Autrement, le kayak de mer, le surf, le bodyboard, la planche à voile ou le kite surf sont des loisirs pratiqués dans tous les secteurs du littoral adéquats à la discipline. Notez que Jeffrey’s Bay est la capitale sud-africaine des sports de glisse. Toutefois, de nombreux patelins disposent de magasin de location et de professeurs disponibles pour une initiation à la journée. Même si la température de l’eau est fraîche, l’expérience reste inoubliable.

Au large d’Hermanus, les baleines franches australes ont pris leurs habitudes…

Baleine franche australe au large d'hermanus

Par ailleurs, de nombreuses lagunes permettent de belles virées en canoë. Paisible et accessible, elles permettent de s’approcher des écosystèmes naturels et d’observer les nombreux oiseaux colorés qui y résident. Pour les plus aventureux, des rivières se descendent en rafting. Certaines débouchent même dans l’océan. C’est le cas à Storm River Mouth dans le parc national de Tsitsikamma.

Enfin, pour les amateurs de Farniente, la taille surdimensionnée des plages devraient être plus que satisfaisante. Saint Francis ou Wilderness, par exemple, sont des endroits fantastiques. Pas besoin de planter votre parasol à six heures du matin pour être assurer d’avoir un emplacement correct… Au contraire, vous partirez peut-être même pour une demi-journée de balade le long des dunes, seul au monde, les pieds dans le sable fin.

DES ACTIVITÉS CÔTÉ TERRE

Course d’autruche, golf, équitation, randonnée, spéléologie, escalade, shopping et dégustation de vin, entres autres… L’offre est étourdissante. Il faut planifier son agenda en fonction du temps disponible et des régions visitées.

Les grottes de Cango Caves dans le Petit Karoo sont vraiment remarquables. Plusieurs types de visite sont praticables toutes l’année. Dans la même région, les fermes d’autruches valent le détour. L’Afrique du Sud est le principal producteur mondial de viande d’autruche. Vous dire si dans le pays on connaît les meilleurs recettes pour cuisiner le grand oiseau.

Activité inédite sur une demi-journée: la visite des grandes cavités de Cango Cave!

cango cave sur la route des jardins en afrique du sud

Retour vers l’océan: dans le parc national de Tsitsikamma, les balades le long des falaises et dans les forêts ne laissent pas les visiteurs indifférents. La beauté du lieu marque les esprit. Non loin de là, le saut à l’élastique le plus haut au monde se trouve sous le pont de Bloukrans. À noter, le saut mesure plus de 230 mètres!

Les possibilités de randonnées sont infinies.

randonnée dans le parc national de Wilderness sur la route des jardins en Afrique du Sud

Pour terminer, des réserves animalières privées (Amakhala près de Port Elizabeth par exemple) et des centres de réhabilitations importants (Tenikwa Wildlife pour les guépards notamment) se visitent toute l’année. Si ces lieux n’ont pas la taille et la splendeur des plus grands parcs nationaux d’Afrique australe, ils permettent toutefois d’apercevoir le Big Five ou des espèces rares dans des conditions privilégiées.

Dans la réserve animalière d’Amakhala, on peut apercevoir tous les membres du Big Five.

un lion dans la réserve d'amaklhala sur la route des jardins

Matthieu H. © MUNGO PARK, mars 2015